Coordination des Ecoles
De Devoirs de Bruxelles
Siège social:
Rue de la Borne 14 bte 9
1080 Bruxelles
02 411 43 30

Accueil > menu horizontal > Les associations membres > Devenir membre de la Coordination des Ecoles De Devoirs de Bruxelles (...)

Devenir membre de la Coordination des Ecoles De Devoirs de Bruxelles ?

La Coordination inscrit son action dans une continuité historique. Elle continue de se référer à l’histoire des luttes sociales et culturelles qui a vu l’émergence des écoles de devoirs :

  • Les théories sur le rôle de reproduction sociale de l’Ecole
  • L’histoire et les évolutions de l’immigration
  • La fédéralisation de l’état, l’évolution des compétences communautaires et régionales
  • La crise de l’emploi et les mesures de résorption du chômage
  • La construction européenne
  • Les évolutions démographiques, sociologiques, économiques, urbanistiques,… de la région bruxelloise
  • Les évolutions de l’analyse des causes de l’échec scolaire et des politiques de l’enseignement, de l’éducation et de prévention.
  • L’histoire et l’évolution des projets de zones d’éducation prioritaire vers les projets de discriminations positives et le financement différencié.
  • Le développement et l’évolution des politiques sécuritaires et de prévention.
  • Le développement du secteur de l’accueil extra-scolaire

Elle actualise son projet en regard du contexte social existant, ce qui implique l’adaptation de sa grille d’analyse aux processus sociaux en cours.

Reconnaissance et financement

La Coordination des Ecoles de Devoirs de Bruxelles est reconnue coordination régionale d’écoles de devoirs et financée par le Service Jeunesse de la Communauté française dans le cadre du décret du 28 avril 2004 relatif à la reconnaissance des écoles de devoirs, des coordination régionales et de la fédération communautaire.

La coordination est actuellement financée par :

  • le Service Jeunesse de la Communauté française (Décret EDD du 28 avril 2004),
  • le Service des Activités parascolaires pédagogiques de la Commission Communautaire française de la région bruxelloise dans le cadre de conventions annuelles,
  • ACTIRIS pour le financement du poste de coordinatrice (contrat ACS),
  • le Service Formation de la Communauté française.